En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience shopping. Pour en savoir plus, cliquez ici.
close icon

Visite Privée

Chez Julie Aleman

Pour notre nouvelle série de portraits du staff Sessùn, cette semaine nous vous emmenons à Montpellier, chez Julie Aleman, directrice du développement commercial en France et à l'international, pour vous faire visiter sa maison d'inspiration californienne.

Ta rencontre avec Sessùn ?  

J’ai connu Emma avant que Sessùn existe.Nous avions 15 ans quand nous nous sommes rencontrées, j’ai donc toujours connu Sessùn.

Dès l’origine, les premières pièces, les tous premiers headbands au crochet du Guatemala, les maillots puis les pulls, les pulls partout dans son appartement, l’odeur des pulls dans son appartement.

Je la trouvais si courageuse et folle à la fois, son projet n’était pas simple.

Elle s’est improvisée styliste et chef d’entreprise toute seule, avec ses propres moyens, intellectuels et financiers ainsi que sa passion pour l’artisanat et le savoir-faire des pays qu’elle avait traversés au cours de ses voyages en Amérique du Sud.

Elle avait une autre vie là-bas avec de vraies rencontres, elle témoignait beaucoup d’affection et d’amour pour les gens avec qui elle travaillait et moi je ne les connaissais pas… 

Sessùn c’est finalement ce qu’Emma a ramené de son histoire là-bas pour commencer une histoire ici.

 

Quel est ton poste au sein de Sessùn ?

Lorsque Sessùn a commencé, j’avais une boutique de fripes à Montpellier. Naturellement j’ai eu envie d’y mélanger les pièces qu’Emma ramenait dans ses bagages. Certes parce que je les aimais mais aussi parce que j’y voyais déjà un vrai potentiel, il y avait déjà une patte, une histoire… J’ai donc été (un peu) la première à commercialiser la marque. 

Aujourd’hui, c’est devenu mon activité principale, à une toute autre échelle, je suis directrice du développement commercial en France et à l’étranger de Sessùn.

J’ai accompagné Emma sur ce parcours fantastique, nous avons la chance de partager cette passion, tout ce travail en restant les copines que nous étions à 15 ans… L’avantage c’est qu’une réunion de travail a toujours un moment de récréation et à l’inverse, qu’une conversation entre amies déclenche souvent de supers idées professionnelles. 

Les influences déco de ton appartement/maison? 

Elles viennent du passé, de mon passé, mon enfance, j’ai une vraie nostalgie et de mes voyages aussi. 

J’ai grandi dans une petite ville du Gard où beaucoup de maisons de mon entourage étaient anciennes en pierres, elles étaient rénovées très simplement avec une touche de modernité 70’s un peu « bab » que j’adore encore aujourd’hui. C’est un mélange chaleureux, qui fait qu’on s’y sent bien.

Pourtant, ma maison est une maison neuve, étonnamment ça n’est pas une maison ancienne.

J’ai donc dû recréer cet esprit avec des matériaux plus contemporains, je me suis aussi beaucoup inspirée de maisons Californiennes des années 50 à 70. J’ai un livre fabuleux, acheté il y a très longtemps dans une librairie à L.A, qui a été notre base de travail au moment de dessiner la maison avec l’architecte.

Des baies vitrées avec des cadres en bois, j’y tenais! Des banquettes pleines de coussins ou l’on se vautre en famille, plusieurs niveaux, des petits niveaux. Des lampes aussi, j’ai une vraie folie pour les luminaires, toujours une lumière indirecte et tamisée, des tapis, des objets, du béton, une grande table pour les apéros et les repas entre potes, une cheminée, un canapé iconique 70’s, le Togo, clair surtout clair, j’en rêvais. C’est un mélange d’éléments vintage, chinés ici ou là depuis des années, à des pièces beaucoup plus contemporaines mais l’essentiel c’est que j’y retrouve cette chaleur, reflet d’une maison qui vît.

La pièce où tu passes le plus de temps chez toi?

J’ai la chance d’avoir une grande pièce qui regroupe, la cuisine, le coin cheminée canapé, l’espace repas et le coin banquettes télé, tout en 1 mais sur des niveaux différents, c’est la pièce où tout se passe, la pièce qui vît, on peut y être à plusieurs, ensemble ou dispersés. J’aime l’idée d’avoir tout le monde autour de moi… Sans oublier qu’elle a en plus de grandes ouvertures sur le jardin, autre élément central de notre maison.


Ta tenue fétiche pour travailler ?

Ça dépend des jours, de mon humeur et du contenu de la journée.

En ce moment si la journée est active avec beaucoup de rendez-vous à l’extérieur, j’aime porter le jean Marino brut, ma chemise en jean d’une collection lointaine (dont je ne me séparerai jamais) et un des nouveaux blazers de la saison le Emden, je trouve que c’est élégant tout en restant simple, j’aime les associations faciles, classiques elles sont toujours efficaces. Cette saison, j’ai mes bottines fétiches, les Ludd, juste parfaites et très confortables, je n’arrive pas à les enlever, elles vont avec tout !

Les jours d’hésitations, mon jean blanc le Momon, valeur sûre.

Un vêtement ou accessoire Sessùn qui t’es cher ?

C’est un vêtement de vacances, une robe d’une collection de 200.., je ne sais plus exactement, c’est une robe chemise en chambray, très simple avec une belle emmanchure.  Elle est un peu fanée, douce, j’adore la ressortir, chaque année, au moment de faire ma valise de vacances.

Elle symbolise le bonheur, les voyages et tous ces moments géniaux partagés en famille ou entre amis, très souvent avec Emma, Johanna, Amélie... 

Ta couleur préférée du moment ?

Le bleu marine, encore et toujours.


Ce que l’on est sûr de trouver dans ton sac ?

Tout et n’importe quoi, je me déplace beaucoup, j’ai ma maison et mon bureau dans mon sac !

Des pochettes, trop de pochettes Sessùn grâce auxquelles, je fais semblant de créer de l’ordre dans mon petit bord**...


La chanson QUE tu écoutes en boucle en ce moment ? 

"Metti una sera a cena" d'Enio Morricone, c'est pas en ce moment, c'est tout le temps, le morceau le plus récurent, il rend ma vie plus belle ...

Si tu devais décrire Sessùn en 3 mots ?

Amies, Passions et Bonheurs partagés.


La pièce déco que tu rêves de t’offrir?

En ce moment, j’ai une vraie fixette 70’s, j’adorerais avoir dans ma chambre le Pacha Lounge Chair de Pierre Paulin.


La pièce préférée de la collection en cours ?

Le costume, j’adore le retour du costume !! La Veste Alta et le pantalon Solna en velour natté bleu marine.