En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience shopping. Pour en savoir plus, cliquez ici.
close icon

Jolies rencontres

Julie Flamingo - Éditrice

A l'occasion de l'inauguration de la boutique Sessùn de Nantes, nous avions rencontré Julie Flamingo, grande voyageuse mais aussi éditrice de city guides très visuels. Elle a gentiment accepté de nous recevoir chez elle et de nous raconter son parcours.

Qui es tu ? quelle est ton actu ?

Je suis Julie, et dans la vie, j’ai choisi un nom de scène avec des plumes : Julie Flamingo. 

Je suis éditrice, j’ai créé ma propre maison d’édition, spécialisée en city guides graphiques. 

A terme, j’aimerais publier des auteurs coup de coeur. 

Peux-tu nous résumer ton parcours ?

J’ai un cursus en Commerce International, avec une spécialisation en finances. Je voulais créer un journal financier au Mexique ! La vie n’étant jamais un long fleuve tranquille, je n’ai absolument pas fait ça. Et ma route m’a dirigée vers les Ressources Humaines dans le monde de l’IT. J’ai mené mon métier avec une grande passion pour le H de ma fonction, c’est à dire les Hommes. Très vite, j’ai essayé d’avoir une approche bienveillante du poste. Mon entreprise m’a accompagnée dans ce sens, jusqu’à ce qu’elle soit rachetée par un grand groupe, qui n’avait d’intérêt que le profit. Et c’est là que j’ai décidé de tout plaquer. 

J’ai créé ma propre maison d’édition, forte de ces 15 années de salariat. Mais avec l’envie d’être seule maître à bord. Pus de concessions, c’est moi qui mène la barque là où j’ai envie de l’amener, dans le respect de mes propres valeurs. 

Parle nous de tes créations et de ton travail ? 

Mes créations sont guidée par l’amour du voyage, de l’écriture et du beau papier. 

Je propose des guides de voyage un peu différents des guides habituels. 

Mon approche est sensorielle, je souhaite que les gens réapprennent à découvrir une ville avec leur 5 sens en alerte. 

Cette sensorialité passe d’abord par la lecture et par les mots. Je passe un temps infini à rédiger chaque adresse. J’essaye de mettre en lumière une texture, une couleur, une saveur, une bande sonore… Le toucher et la vue sont bien sûr des sens que je développe particulièrement dans mes guides, j’apprends aux gens à toucher et ressentir le papier. Le mien est solide tout en étant velouté, il contient 25% de coton. Grâce à ça, j’ai eu l’idée de créer mes plans comme des affiches que l’on peut repasser et encadrer à la fin du voyage. 

Quel est le premier guide que tu aies sorti ?

Nantes. Je l’ai fait en étant encore salariée. J’avais déjà des envies d’autres choses. 

Nantes est la ville où j’habite depuis 15 ans, j’avais créé sur Instagram un hashtag appelé #NantesCityGuideByJulieFlamingo. Régulièrement sollicitée sur ce sujet, cette ville s’est naturellement imposée à moi.  


As tu une nouvelle ville en projet ?

Je planche déjà sur le 4ème opus, qui sera sur Copenhague ! Ma première capitale européenne ! 

Je n’avais pas du tout prévu cette destination mais j’ai eu un tel coup de coeur pour cette ville pendant nos vacances en famille cet été que j’ai décidé de suivre mon feeling et de lui accorder un guide en français et en anglais. 



À quoi ressemble ta journée type ? (La première chose que tu fais au réveil, et la dernière avant de te coucher ?)

C’est pour ça que j’adore cette nouvelle vie : les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. 

Je peux être en train de fouler le pavé à la recherche d’adresses pépites, comme installée à mon bureau en plein processus d’écriture. 

Si je devais décrire une journée « normale » je dirais qu’elle commence en famille - câlins et petit déjeuner à 4 - puis chacun part ensuite vivre sa propre journée. Pour ma part, je m’installe à mon bureau avec un café . Mon bureau fait face à une grande baie vitrée, la lumière m’habite. Je branche Spotify et je réponds à mes mails. Les projets sont riches et variés. Cette semaine par exemple, je sélectionne les adresses que je vais visiter pour mon prochain guide, je travaille avec mon imprimeur pour lancer de nouveaux produits, je boucle la mise en page de deux prochains livres photographiques. 

Le soir, soit je bosse, soit je passe la soirée avec mon amoureux, on regarde un film sur notre home cinéma ou une série sur Netflix. 

J’essaye toujours de lire quelques pages d’un livre avant d’éteindre. 

Le vêtement qui te correspond le mieux ?

J’ai un petit uniforme adoré : ce sont les vieux short en jean élimés et les tees-shirts assouplis par les lavages. 

3 choses que l’on est sûr de trouver dans ton sac à main ?

Mon iPhone, un carnet en cuir et mes crayons en laiton Midori. 


Quel est ton plus beau voyage

J’ai beaucoup voyagé alors c’est une question compliquée. J’ai visité Cuba et Bali il y a une dizaine d’années, ces deux îles étaient encore très vierges, c’était incroyable. Je ne suis pas certaine que ce soit encore le cas aujourd’hui. J’ai été envoutée par la route des haciendas dans le Yucatan au Mexique. Et j’ai une passion pour les Etats-Unis. Ah la Louisiane et la Californie… soupirs d’amour. 


Ta rencontre avec Sessùn 

Ma rencontre avec Sessùn remonte à mes débuts professionnels. Dès que j’ai eu mes premiers salaires, j’ai pu m’offrir des pièces comme les les petites robes en liberty fleuries. Ma penderie est truffée des basiques de chez Sessùn : une marinière en laine, une salopette, un jean en velours, des derbys en cuir camel, un trench intemporel… Et récemment une divine robe en crêpe bleu touareg et les bottines Ludd en kaki que je me suis offertes pour lancer mon guide de Paris à Paris.  


Que t’inspire Sessùn ?

Sessùn m’inspire la femme française naturelle, chic sans trop en faire. Sessùn ce sont de belles et nobles matières, des coupes parfaites… Et des produits avec lesquels on peut vieillir. Il n’y a pas d’effet de mode. C’est une marque très inspirante. Rien que le compte Instagram m’embarque loin dans l’univers créatif. 


Les meilleurs 20 euros que tu n’aies jamais dépensés ? 

Récemment, j’ai dépensé cette somme pour un concert de Eddy de Pretto, j’ai été en transe comme jamais… J’ai pleuré devant tant de beauté. 


Le super-pouvoir que tu aimerais avoir

Le don d’ubiquité ! 


Ta manie, jolie petite habitude ?

Je dirais chanter ou danser d’un air hyper concentré, comme si ma vie en dépendait ;-) 

 




Merci Julie!

RDV sur www.julie-flamingo.com pour découvrir tout l’univers de Julie!