Journal

27 / 07 / 2017

Alice Reynaud - Les apéros Électro-Pétanque

Alice Reynaud - Les apéros Électro-Pétanque

Fondatrice des apéros Électro-Pétanque, nous vous présentons aujourd'hui Alice Reynaud! Elle revient avec nous sur cette belle aventure, et sur son autre histoire d’amitié avec Sessùn.


Les plus grands projets sont souvent des affaires de potes. Alice Reynaud, fondatrice des apéros Électro-Pétanque qu’elle a créé avec son acolyte Thomas Sardou, en est la preuve vivante.
C’est en 2008, dans le cadre d’un appel à projets pour le parcours Extra des Nuits Sonores, à Lyon, que cette conceptrice d’événements imagine ce grand événement fédérateur, censé réunir des amateurs de pétanque autour d’une même fête, du bon son dans les oreilles et un joli bar pas très loin pour se rafraîchir entre deux parties.

Pourquoi avez-vous choisi la pétanque pour votre concept, avec Thomas Sardou ?

Thomas est natif de Marseille, donc la pétanque a toujours fait parti de sa vie, idem pour la musique électro.
En ce qui me concerne, c’est davantage ce deuxième aspect qui m’intéresse, sous toutes ses formes.

Où ont déjà eu lieu ces apéros pétanque ?

À Lyon pour commencer, puis à Paris, Bordeaux, Marseille et Avignon, dans des clubs boulistes ou des espaces publics toujours insolites.

Une anecdote drôle ou insolite au cours de l’un de ces événements ?

Quand un crew de drag queens a débarqué sans prévenir en plein tournoi à Lyon ! Elles distribuaient des messages d’amour à tous les joueurs, le DJ en a profité pour caler un morceau très electro disco : « I Feel Love / Dennis Ferrer ».

En presque dix ans, le concept s’est-il essoufflé ?

Je ne pense pas puisque des festivals nous le demandent, et encore mieux le public s’impatiente !

Avez-vous réussir à lui donner de nouvelles formes, un nouvel élan ?

Difficile de donner une nouvelle formule à un concours de pétanque. Mais on a surtout essayé de lui apporter plus de matière, avec des jeux pour enfants et un espace néo food.

Comment vois-tu les apéros électro-pétanque dans cinq ans ?

Je souhaiterais y intégrer un réseau de petit festival, car j’aimerais rester sur l’idée de quelque chose d’intimiste et qualitatif, le développer sur de nouvelles villes comme Nantes, La Rochelle, Montpellier ou Annecy.

L’apéro électro-pétanque de tes rêves, à quoi ressemblerait-il ?

Laurent Garnier aux platines ,des collectifs berlinois, et aussi Polo & Pan, ça
marcherait parfaitement. En invités, il y aurait Moustik, Katerine, Frederic Lopez, Florence Foresti et Édouard Baer ! On y mangerait du fromage sous toutes ses formes et, en boissons, des bonnes bières, du bon vin rosé et du champagne. Sans oublier un feu d’artifice en guise de final !!!

Comment s’est passée ta rencontre avec Emma / Sessùn ?

J’ai rencontré Emma à Lourmarin quelques semaines avant le festival Yeah !, nous avons de nombreux amis en commun, la rencontre a été parfaite.

Comment décrirais-tu votre collaboration ?

Comme une jolie histoire, une jolie rencontre, j’ai beaucoup d’admiration pour Emma, pour son courage, sa créativité, son ouverture d’esprit.

En quoi les univers de Sessùn et des Apéros pétanque sont-ils liés ?

Nous racontons une petite histoire au public, il y a Marseille, il y a la musique, il y a les épicuriens, les esthètes, les fêtards.

Un vêtement ou accessoire Sessùn qui t’es cher ?

Une paire d’escarpins, un petit sac en cuir, et un petit chemisier bleue marine qui m’accompagnent en toutes circonstances.

Si tu devais décrire Sessùn en 3 mots ?

Chic, délicat et simple.

Plus d'infos sur la prochaine Électro-Pétanque pendant le festival Résonance à Avignon : Cliquez ici.