Journal

02 / 10 / 2012

Dans l’univers de Perrine et Mathilde

Dans l’univers de Perrine et Mathilde

Aujourd’hui nous allons parler chiffon mais pas vraiment comme d’habitude. J’ai eu le plaisir de rencontrer deux créatrices, Perrine (Désaccord) et Mathilde (Les petits Bohèmes) qui manient les bouts de tissus non pas pour créer des vêtements mais un univers poétique et décalé rempli de créations uniques et originales. Parfois en solo, vous pouvez aussi les retrouver en duo sur une grand partie de leurs projets.


C’est d’ailleurs à 4 mains qu’elles ont repensé la nouvelle vitrine de notre magasin Sessùn de la rue de Charonne à Paris. Je leur ai donc posé quelques questions sur leurs inspirations ainsi que leurs parcours artistiques…

L’univers de Mathilde : les petits bohêmes sur Big Cartel, Les petits bohêmes sur Blogspot.

L'univers de Perrine: Curiosités en tissu, Désaccord sur Big Cartel.

Bonjour Perrine et Mathilde ! Commençons par le commencement, expliquez nous qui vous êtes !

Mathilde 32 ans, Perrine 31. Nous vivons toutes les deux près de Lille dans le Nord de la France. L’une dingue de brocante a créée sa boutique de vente en ligne pour les enfants (vintageries et pièces uniques des 4 coins du monde), l’autre a créée des objets en tissu et petits mobiliers pour le plaisir des enfants mais aussi pour les grands !


Quel a été votre parcours ? Quelles sont les principales étapes de vos carrières artistiques ?

Perrine : Fuir le système scolaire classique pour des études artistiques en Belgique qui m’ont permis d’y développer créativité et connaissances en art . Je m’y sens bien mais retour à la réalité avec mon premier job en tant que styliste pour la VPC, suivi d’un poste de styliste photo où un licenciement économique me permet de me pencher sur la création de petits objets que je continue à développer. Aujourd’hui, entre stylisme photo, vitrines et couture, je m’éclate!

Mathilde : Des études de droit pendant 4 ans pour finalement redémarrer à zéro en stylisme de mode en Belgique (comme Perrine). J’ai commencé par vendre mes pièces uniques réalisées à partir de vêtements vintages sur la région Lilloise, puis avec l’arrivée de mes deux enfants je me suis tournée naturellement vers l’univers des petits.


Quelle est votre relation avec Sessùn ?

Avant de rencontrer Emma , Sessùn était pour nous une marque dont nous aimions nous offrir une ou deux pièces chaque saison (nous avons la chance d’avoir une boutique à deux pas de chez nous). Des collections toujours fraîches et un brin rétro et ultra féminines.Quand Emma nous a contacté nous avons été super flattées qu’elle ait repéré notre travail. Ce fut une rencontre riche, et un sacré défi car ses collections sont très abouties et il nous fallait apporter notre touche en collant à la collection.


Comment décririez-vous vos créations ?

Mathilde : Des créations mais aussi des découvertes simples et uniques toujours empruntes de poésie.

Perrine : Je suis minutieuse, j’essaie toujours que mes créations soient des objets uniques.


Avec quelle(s) matière(s) travaillez-vous ? Quelle est votre préférée ?

Mathilde : J’aime le bois et le métal ,j ‘adore découvrir les patines qui se cachent sous des couches et des couches de peintures… Mais aussi j’aime aussi reteindre de vieux morceaux de tissus.

Perrine : Je travaille essentiellement le tissu, la laine et le tissu que je brode pour lui donner du volume, du caractère…


Comment procédez-vous ? Comment vous viennent vos idées, vos envies? Expliquez nous vos inspirations.

Perrine : Les inspirations viennent au jour le jour, de mon entourage , ce que j’observe. Un rien m’inspire comme rien ne peux m’inspirer durant une journée ou plus. Ma source principale, c’est la nature, les contes, les spectacles ainsi que les brocantes où j’y pioche des idées.

Mathilde : J’arpente de nombreuses brocantes et débalages pour trouver des objets et bibelots que je mets de côté en attendant de trouver une idée. Je passe beaucoup de temps sur les blogs qui m’ouvrent l’esprit, et je feuillette tous les magazines, livres d’art ou de déco que je trouve sur mon passage pour me gorger d’idées.


Quelle est votre création préférée depuis le début de votre carrière et pourquoi ?

Pas réellement une création en particulier, mais plutôt des ambiances que l’on a su créer ensemble. “les Petits Bohèmes” et “Désaccord” sont des ambiances décalées et poétiques, différentes de ce que l’on voit partout. Un “style” vintage revisité qui nous est propre.


Quelle est votre journée type ? A quoi ressemble votre atelier ou lieu de travail ?

Perrine : Je travaille dans mon petit atelier situé dans une pièce de la maison, j’y suis toute la journée. Si l’inspiration me manque, je pars chiner aux 4 coins de la ville.

Mathilde : Aprés avoir déposé les enfants à l’école, direction l ‘Atelier pour décaper, poncer ou peindre les trouvailles du week-end. Je consacre plutôt l’après-midi à la mise en ligne, aux envois, mais aussi aux photos ou aux scénographies. Mon atelier est un joyeux désordre de mobiliers, tissus et objets désuets.


Que rêviez-vous de faire quand vous étiez enfants ?

Perrine : Vétérinaire… Aujourd’hui je crée des animaux en tissu. A défaut de les guérir je les re-imagine !

Mathilde : Petite je voulais être archéologue comme beaucoup de petites filles.


Pour terminer, sur quoi travaillez-vous en ce moment ?

Un nouveau théme pour une série : Alice aux pays des merveilles, mais aussi un projet de boutique showroom dans la région Lilloise…


Merci Beaucoup Perrine et Mathilde !